LA SAISON DES COURSES EST OUVERTE

Le stress monte, tu commences à checker les stats de tes voisins sur facebook, tu te repasses à chaque sortie le film de ta course parfaite de l'année passée. Tu es impatient. Tu veux te tester, tester ton physique, ton mental. Tu viens au CYD Boot Camp pour changer un peu d'entraînement plutôt que faire des simples sorties running longues, solitaires et monotones. Tu fais bien. Tu vas en sentir les effets. Tu vois exploser le nombre de photos de l'application Nike qui affiche les premiers 1000 km de tes amis. Costaud. Tu te rends aussi compte à quel point le business du running explose avec ton application Runkeeper qui a été racheté par Asics $85 millions,  les courses auxquelles tu participes sont maintenant des marques : Fitbit Semi Marathon, 10km de l'équipe, Schneider Electric Marathon de Paris..... Tu vois de quoi je parle.... Le palpitant monte. On y est.

C’est la saison des courses. Peu importe la distance et ton temps, elles sont un excellent levier de motivation. 

Beaucoup d'articles fleurissent sur les méthodes, les techniques pour finir tes courses dans un temps record avec un minimum de temps passé à la préparation. Un florilège des plus vues en ce moment ou des plus loufoques :

  • Préparer un Ironman avec comme seul entrainement le cross fit.
  • Courir pied nu pour ne pas avoir d'amorti et durer plus longtemps.
  • Ne pas trop manger pendant une course d'endurance pour rester léger sur la foulée.
  • Ne pas courir plus de 7 km par jour pour passer la barre des 3 heures au marathon.
  • Se mettre à danser la Macarena tous les 8 km de ta course pour te rebooster.

Toutes fonctionnent, j'imagine, toutes ont un bien-fondé et trouveront une personne qui la défendra corps et âme en montrant les bienfaits (je veux voir les photos de celui qui danse la Macarena) et un autre détracteur qui passera dans une émission de santé pour dire que c'est un aberration et fera monter des associations de consommateurs au créneau.

Comme disent nos amis de l'autre coté du Rhin : Wie Auch immer. Peu importe ! Tu nous connais peut être un peu mieux, ou pas encore, mais nous ne sommes pas là pour te forcer à faire des choses (comme te couper les ongles de pied, ne jamais courrir avec des nouvelles chaussures, prévoir des épingles en plus, ne pas utiliser de nouveaux gels le jour J....) certes importantes, mais nous sommes là pour te parler d'expérience, pour te motiver, pour te pousser, te porter que tu aies d'abord envie de t'inscrire à cette première course, d'aller challenger ton chrono de l'année dernière, ou de doubler la distance. On est là pour réveiller cette envie si elle a disparue, la faire naître si elle est nouvelle et la faire grandir si elle grossit.

C'est toi face à ta course et à ta motivation.

Que ton objectif soit de courir 5km ou de finir un ultratrail, tu sais mieux que le blogger qui t'écrit ses conseils, ce qu'il te faut. C'est toi qui te fixe l'objectif qui te convient, qui va te correspondre par rapport à tes limites, ton rythme de boulot, ton envie de serrer les dents, ta capacité de mixer vie personnelle, professionnelle et sport, personne n'est mieux placé que toi....surtout pas nous.

D'abord il va falloir se fixer des petits objectifs pour aller le chercher, cet objectif final. (C'est pareil au bureau, à la maison ou dans le sport). Pas de panique... Quelle satisfaction de se dépasser, d'atteindre les objectifs que l'on s'était fixé. Certains prennent plus de plaisir à se préparer que le jour de la course où c'est soit le récital parfait d'un entrainement millimétré ou la panique totale parce qu'après 7 kilomètres tu es dans l'inconnu et que cela n'était pas marqué dans la méthode.

Que ce soit faire 50 kilomètres avec 2 sorties longues, introduire du fractionné, venir chercher un électrochoc à un CYD Boot Camp, discuter avec les coureurs du groupe 1 pour comprendre comment ils s'entrainent pour aller aussi vite, ou poser des questions sur comment finir tes premiers 10 kilomètres, vis l'expérience, sors le nez de ton  bouquin. Travaille avec le ressenti, avec ton corps.

Atteindre un objectif, selon certains, c'est 60%, 80% ou même 90% dans la tête... Mmmmmmm. Encore une fois qui vivra, verra, se dépassera, comprendra. L'excitation, l'adrénaline, monte depuis que tu t'es fixé ton objectif et que tu as reçu l'email de confirmation à ta course. Ensuite tu repenses aux moments où tu es passé par des hauts et des bas pendant ton entraînement, tu as douté, tu t'es peut être blessé, du coup tu t'es adapté. On y est c'est le D-DAY. Tu ne peux plus rien faire. C'est le jour J. Tu vois des personnes, plus gaulées que toi, encore mieux habillées, avec des vélos plus gros, des manchons de compressions sur les mollets que tu n'as pas. Ne rentre pas dans le jeu.Tu sens l'odeur autour de toi horrible : C'est la transpiration de stress au départ des courses. Il est peut être plus beau, plus fort, mieux habillé, mais il est comme toi : stressé et focus sur son objectif. Rappel toi de la philosophie de conqueryourday. Peu importe le voisin c'est toi tes envies, tes limites et tes objectifs. Aujourd'hui tu vas sentir cette sensation d'accomplissement. 

C'est un tout une course, un écosystème avec plein d'inconnues. Alors influe là où tu peux avoir une influence : l'expérience que tu vas vivre. Tu l'as décidé, ensuite tu t'es donné les moyens d'y arriver alors vis un belle expérience. Serre les dents, focus toi sur tes objectifs et motive toi grâce à l'effet "groupe", va chercher la satisfaction le Jour J, va chercher au plus profond de toi cette envie, et le souvenir de tout ce que tu as mis en oeuvre pour être là aujourd'hui...

On a surement pas la bonne méthode, c'est sûr,  mais on a envie que tu puisses ressentir cette satisfaction de t'être challengé. Plus tu te challenges plus la satisfaction est grande.

Alors si on avait une recommandation c'est travaille sur ta motivation versus la longueur de ta foulée, ta puissance, ton VMA, ton kilométrage etc.... Le premier t'aidera à atteindre le second et pas l'inverse.

Affole les chronos, pulvérise tes objectifs, motive ton entourage et casse la baraque.

#conqueryourday
CYD Family

 

 

 

 

 

Comment