Télétravail

Grégory Mollet-Viéville

Sans surprise, beaucoup d’entre nous on récemment découvert le télétravail.

Très souvent contraints et forcés, crise sanitaire oblige, nous avons tous vécu cette expérience sous de multiples facettes.

Je voudrais partager avec vous quelques réflexions que m’a inspirée la confrontation à cet outil de travail, à la fois en tant qu’utilisateur mais aussi en tant qu’entrepreneur et chef d’entreprise.

Tous les médias parlent aujourd’hui d’un véritable engouement pour le télétravail, mais il ne faut pas oublier que ce nouvel usage s’inscrit dans un contexte tout à fait hors norme, auquel nous avons tous été confrontés: le confinement.

Ces 3 facteurs ont contribué à la très forte et soudaine utilisation du télétravail et pourraient fausser les idées reçues:

  • nous avons tous cherché à nous protéger contre un ennemi commun, le COVID-19.
  • femmes, hommes, enfants, nous nous sommes tous retrouvés en même temps à la maison.
  • nous avons tous dû faire face à la même situation, ce qui a crée un sentiment d’équité.

Je vous invite à regarder ce rapide film qui montre comment chez CYD nous avons vécu et traversé cette période atypique.

Je lisais encore ce matin un cool article de Charles Gorintin, Co-Fondateur et CTO chez ALAN, et dont je partage pleinement la vision: “À partir du moment où chacun est responsable, que les résultats sont là, et que la connectivité est bonne, nous disons : “Travaillez d’où vous voudrez !”

Même si il est beaucoup plus facile pour une petite structure de faire preuve d’agilité, il faut que les Dirigeants accompagnent leurs Managers dans ce changement de Mindset (tellement franco-français !), afin de replacer la Confiance au coeur des relations humaines dans l’entreprise.

Evidemment, le télétravail comporte certains risques:

  • isolement social
  • manque d’émulation
  • perte de cohérence
  • déréalisation

Mais avec du bon sens, une autonomie responsable et partagée, de la confiance et une communication appropriée, le télétravail est une option intéressante à étudier, non pas en remplacement du présentiel et du bureau, mais en complément. Chacun pouvant y trouver ses avantages, son rythme, et son équilibre.

Je me suis beaucoup intéressé ces dernières années à l’Intelligence Emotionnelle, et j’avoue qu’il m’est très compliqué de comprendre mon entourage à distance: pas de communication non verbale, pas de regard, pas de silence, pas de language du corps.

Ca me manque aussi.

Mais quoi de plus agréable que de pouvoir gérer son emploi du temps librement et de chez soi, d’être content de retrouver son bureau et ses “collègues” ?

Tout est possible, adaptons-nous intelligemment, en prenant le temps de comprendre les attentes et les besoins de ceux qui nous entourent.

Partagez autour de vous !

Laisser un commentaire